Saturday, April 30, 2016

Up to the windmill

The family of 4 took the road to the Netherlands for a friendly visit in the rain. On the way, we stop to a "pannenkoekenhuisje", a crepe restaurant. You can get salty or sweet crepes. The staff is really nice and for the kiddies, it's just heaven: playground outside (between 2 drops), board games by the fire inside and an educative concept of shopping for the kiddies. When you eat, you get some coins which you can exchange for a toy : a small toy is 2 coins going up to 20 coins. A good way to educate the kiddies about the value of money! They loooved it and the parents too, they negotiated/traded and played together. The staff is really nice and gave us some indoor activities to do with the kiddies. 


It was nice to see my friend and her family. They're genuine people with a big heart, they're there when you need them and don't have the big mouth with 10 000 promises. I always feel warm welcomed and spoiled by my friends' delicious cooking. We have 10 years difference but we reach the same point in life and going through the same thing. It has been a year since I talk to her but we just pick up where we left off. Our respective husbands also reinforced their bound. we reat day!  

The next day, we went up to the top at the Emmamolen in Nieuwkuijk to grind the wheat. 


Little Mowgli tried to lift the wheat bag

Nothing bouged

We had a fun 2 days trip to the Netherlands. See you soon!

Sunday, April 17, 2016

Gros coup de gueule!

Le shopping en ligne est une révolution pour moi, ça joint l'utile à agréable : le déplacement, éviter les grandes files, se voir boudiner dans un jeans devant la vendeuse, le monde (à partir de 4 personnes dans le magasin, le personnel inclus, c'est bien trop pour moi ! Bonjour l'associal), ... Il y a aussi des
avantages d'être sur place. Pour moi, le confort de la maison l'emporte sur tout.


Là, je voudrais pousser un gros coup de gueule (ce n'est pas mon habitude de râler, hum...).
Je passe ma commande en ligne auprès d'un géant américain connu pour les livres (et autres).

L'intermédiaire livreur, Colis privé, indique qu'il n'arrive pas à livrer car adresse inconnue. C'est étonnant car d'autres livreurs trouvent mon adresse et je commande sur internet de manière intensive depuis 4 ans. J'indique mon adresse sur leur site mais pas de réaction, Colis privé décide de renvoyer le colis chez l'expéditeur. Je contacte directement le géant américain qui renvoie.

Ensuite, la misère continue. Colis privé aurait fait une tentative de livraison infructueuse alors que j'étais toute la journée à la maison. Mon enquête continue, il aurait laissé un avis de passage. Il est vrai que le jour de livraison, le vent soufflait fort et il pleuvait. J'imagine que le vent a soufflé dans ma boite aux lettres pour emporter l'avis de passage. L'impatience et la colère commencent à me gagner à ce moment là! J'indique à Colis privé que je souhaiterai me faire livrer dans un point relais.

Jamais 2 sans 3, le livreur indique que le colis est prêt à être réceptionné. Je me rends donc au point relais. Rien! Je téléphone à Colis privé, il aurait une preuve de livraison. Je me rends le lendemain au point relais, toujours rien. Je recontacte le géant américain, ils me disent qu'ils ont fourni une preuve de livraison et que le colis doit être au relais. La persévérance est le maitre mot. Je me rends une 3e fois au point relais, on fouille ensemble rien. Le point relais m'informe que ca se passe souvent que le livreur voit qu'il n'est pas à l'heure sur son agenda (et qu'ils sont payés jusqu'à une certaine heure, dépassée, ils ne sont plus payés), alors il décide de noter "livré" et passe le lendemain "d'habitude".


Mais à qui la faute? Ce géant américain a des parts dans cette société de livraison. Ils veulent réduire les couts de livraison. Mais qui en bénéfice =eux car les clients payent le meme prix qu'avant pour un service de livraison médiocre. A long terme, si tous ces colis non livrés, qui font des allers-retours expéditeur-(livreur)-consommateur, tous les clients mécontents, les mauvais commentaires sur Colis privé, tous finiront perdants.

La conclusion de toute l'histoire, évitez Colis privé!!!!

Sunday, April 10, 2016

Heart of a lion

Little Mowgli is a tough cookie. He roars, he scratches, he bites, he plays rough, he's not afraid of the taller kids at kindergarten. When he sees a rabbit, his heart smelts. He cuddles the rabbit and kisses him. Of course, the question "may I have a rabbit?" soon is dropped which I dodged swiftly. I don't doubt his ability to take care of the rabbit, it was rather the day when he'll pass away (dark thoughts) but things happen and we're all going to die one day. It scares me and hurt me by projection to see my son heartbroken by the death of the rabbit. I took the easy way out. I need to work on that side and deeply think about him getting a 4-legs friend.